Uri Geller - a bibliography - homepage


Paris Match - No. 1331   30 November 1974




JE REGRETTE, MAIS URI GELLER C'EST VRAI


Robert Barrat qui suit Uri Geller partout depuis plusieurs mois pour Paris-Match raconte tout ce que lui-même a vu depuis qu'il a recontré le jeune «magicien» en Angleterre.




Le vendredi 15 novembre à 21 h 50 sur la 2e chaîne, lors de l'émission «Italiques», la nouvelle science de l'esprit baptisée parapsychologie a fait une entrée fracassante à la télévision française. Pour la première fois quatre millions de Français - estimation officieuse du taux d'écoute de cette émission spéciale - se sont trovés en direct face à face avec l'inexplicable. Uri Geller, l'homme qui depuis un an mobilise les mass media anglo-saxons, germaniques et scandinaves, tordait sous leurs yeux une clef, un gond de porte, remettait en marche la montre du grand-perè de Pierre Sabbagh (une Breguet centenaire, en panne depuis 20 ans et dont nous avions ouvert le boîtier avant l'émission : il manquait des dents aux mécanismes, elle ne pouvait donc pas mécaniquement fonctionner). I'l recevait télépathiquement à 100% la figure dessinée par Joseph Pasteur. Pupille noire, cheveu de jais, teint blême, parlant d'abondance, séducteur et fascinant, comme parcouru d'un courant de haut voltage, l'image de ce personnage hors série s'inscrivait dans la mémoire de millions de Français.

Depuis un an, j'ai vécu à Paris ou à l'étranger quelques hauts moments de la prodigieuse saga d'Uri ; j'ai assité à ses côtés à tant d'étranges phénomènes que ce soir-là, dans ce studio no 3 de la rue Gognacq-Jay, j'avais eu l'impression d'assiter à des exercices de routine.

Lorsque les caméras cessèrent de ronfler, et que les projecteurs furent éteints, je réalisai l'importance de l'événement qui venait de se produire. Dans la salle de conférences voisine, c'était la ruée : cent personnes, photographes, journalistes, huissiers, personnel de la régie, discutaient avec véhémence. La France était en train de se couper en deux. Les uns voyaient leurs clefs tordues sur le plateau, leurs montres qui fonctionnaient. Un emloyé montait avec sa clé en S : elle s'était tordue durant l'emission deux étages plus bas. Un huissier venait de recevoir un coup de fil de sa femme : le vieux réveil arrêté depuis cinq ans s'était remis à marcher. A S.v.p. le standard était bloqué : des milliers de télé-spectateurs tentaient en vain de témoigner des phénomènes qui s'étaient produits chez eux. Parmi eux des diplomates, des députés, des directeurs de journaux, des médecins, des industriels.

Mais d'autres ne pouvaient croire l'incroyable. L'emission n'etait pas convaincante, la clef n'etait pas assez tordue, pourquoi justement la montre de Pierre Sabbagh s'etait-elle remise à marcher? On ne voyait pas assez les doigts d'Uri tandis qu'il caressait le gond en métal.

La bombe Uri avait éclaté. Devenu signe de contradiction, faisant presque oublier la grève des postiers et les menaces qui pèsent sur l'avenir, Uri posait à ceux qui l'ont vu ou entendu et qui réfléchissent, toute une série de questions qui s'emboîtent l'une dans l'autre à la manière des poupées gigognes russes.

1 - Le pouvoir d'Uri est-il réel?

Oui. Avant de le faire connaître en France, j'ai bien étudié le dossier de l'affaire Geller. Les prestidigitateurs professionnels prétendent qu'Uri utiliserait des produits chimiques pour tordre le métal. Résponse des chemistes anglais qui ont observé Geller dans leurs labos : « Si c'était le cas, ces produits sont tellement dangereux que Geller serait mort depuis longtemps. »

A la suite de ses apparitions à la télévision dans les pays occidentaux, des dizaines de milliers de personnes attestent l'apparition de phénomènes paranormaux dans leur foyer. Impossible d'imaginer qu'Uri dipose d'un réseau de complices aussi important. L'effet Geller a été étudié scientifiquement en laborqatoire par des physiciens, cercheurs, mathématiciens aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. Les rapports de ces savants seront publiés dans les mois à venir et confrondront les détracteurs.

2 - Dans quelles conditions ce pouvoir fonctionne-t-il ?

L'incident qui s'est produit à R.t.l., le lundi 18, lors du journal de Philippe Bouvard, n'aurait pas d'intérêt s'il ne composantes psychiques des pouvoirs de Geller, J'y reviens donc.

Geller est assailli partout par des illusionistes cherchant à se faire à bon compte un peu de publicité. Une confrontation avec eux ne l'intéresse pas. Et je l'avais fait savoir à Bouvard. Ayant appris que deux prestidigitateurs devaient participer à l'emission, je téleonai le lundi 18 novembre à 11 h du matin à la secrétaire de Bouvard à R.t.l. pour lui dire que si le journaliste ne respectait pas la règle du jeu définie par Geller, celui-ci quitterait l'emission.

La secrétaire me répond : « Nous y avions en effet songé. Mais vous pouvez venir tranquillement : le projet a été abandonné. » Or, à partir de 13 h 15, voici ce qui se passe à R.t.l.

- Présence d'un huissier convoqué in extremis, à qui des montres et clefs contenues dans une grande enveloppe n'avaient pas été soumises préalablement.  Geller fait quand même se tordre une clef dont l'huissier tient le bout, mais ne l'ayant pas étudiée auparavant, l'huissier refuse de se prononcer.

- le méchanisme de la montre que Bouvard propose à Geller pour qu'il la remette en marche a été retiré.

- dans l'expérience de dessins communiqués par télépathie, Bouvard dessine une croix nazie.   Procédé pour le moins inconvenant, Uri étant israélite.   Uri reçoit néanmoins une figure proche de la croix gammée : deux rectangles opposés par un de leur sommet.   Bouvard conclut : « Expérience ratée. »

- Enfin, Bouvard introduit deux magiciens qui se livrent à une véritable agression contre Uri.

Ces faits contiennent un double enseignement:

a)   Ils démontrent comment certains esprits peuvent, par préjugé, passer à côté d'événements importants sans en saisir le sens.  A Londres, le plus grand illusioniste anglais éscrit avec fair play aprés sa recontre avec Geller : « Ce que fait Uri, je suis incapable de le faire. »

b)   L'effet Geller fonctionne mieux lorsque l'entourage lui est psychiquement favorable.   Geller sent en quelque sorte des courants ou ondes de sympathie ou d'antipathie qui favorisent ou empêchent l'effet de se produire.  D'où la facilité avec laquelle les phénomènes se produisent avec de petis groupes de gens sympathiques ou neutres, comme les chercheurs à l'esprit objectif.

3 - Son pouvoir dépend-il uniquement de sa volonté ?

Uri peut par concentration mentale provoquer des phénomènes ordinaires comme ceux que nous avons vus à la télévision.   Mais les phénomènes les plus étonnants se produsient en dehors de son contrôle.

Ici encore des faits.

Albert Ducrocq, chroniqueur scientifique d'Europe 1, rend visite le lundi 18 à Uri.  Il lui donne la clef de son appartement : elle se tord légèrement et il la remet dans sa poche.  Lorsqu'il l'en ressort, une heure plus tard, elle est complètement tordue.

- A l'hôtel Claridge, le mercredi 20, J. Roustan, de l'Express prend des photos d'Uri.  Une groupe des produits de beauté Harriet Hubbard est à proximité et se prépare à entrer dans une salle de conférences.  Plusieurs personnes trouvent leur clef tordue dans leur sac ou leur poche.

- Dimanche 17, Uri passe une partie de l'apprès-midi chez Daniel Goldschmidt, de la société Polydor, au 14, rue Gaston-Latouche à Saint-Cloud.  Pendant une heure, six personnes sont témoins de la sarabande à laquelle se livrent les objets dans leur appartment.  Un tableau collé au mur avec un enduit spécial est retrouvé dans le vestibule : la trace circulaire de l'arrachement du ciment est visible sur le mur.

- Le 13 septembre dernier, Uri passe la soirée chez moi.  Une pierre métallique, rapportée du Maroc, quitte l'etagère où elle était rangée et va se briser en une dizaine de morceaux contre la porte d'entrée de mon appartment.  Deux godets de porcelaine se déplacent.  Une bille d'acier nous rejoint sur le trottoir.

- A Londres une presse à imprimier les disques de la société Polydor est mise hors d'usage.  Le moule en acier s'est déformé, ceci en dehors de la présence d'Uri.

- A Benalmadena (Espagne) le docteur Jacques D..., psychosomaticien parisien, évoque, avec un certain scepticisme, devant sa voisine de table l'effet Geller.  Il saisit une fourchette, en caresse le manche.  A ce moment, Mme D. pousse un cri : une cullier de service est pliée sur la table.

- A Cap Canaveral, voici un an, Uri rend visite à Wernher von Braun.  Aprés une heure les ingénieurs consternés viennent trouver leur directeur.  Les ordinateurs ne fonctionnent plus.

Etc.

3 - Quelle est la nature du pouvoir de Geller ?

Existe-t-il en lui une énergie d'un type particulier ou est-il « agi » par des intelligences cosmiques supérieures, comme il le laisse entendre lui-même par moments ?  Les deux hypothèses sont peut-être vraies en même temps.  Je veux dire par là que nous pouvons et devons admettre, avec les grands astronomes et mathématiciens de l'ére post-einsteinienne, la possibilité de l'existence de centaines de milliers de civilisations cosmiques intelligentes.  Et en même temps accepter les nouvelles théories des physiciens américains et soviétiques sur la matière.  John Wheeler, élève de Niels Bohr, aux Etats-Unis et en U.r.s.s. Markov, Ivanenko et Alexandrov sont parvenus parallèlement à la conclusion que notre univers est constitué de corpuscules identiques d'espace-temps émergeant d'un champ unitaire ou hadronique appesés « géons » par le premier, « élémentons » par les derniers.

Les chercheurs d'avant-garde, soviétiques ou capitalistes, ont dépassé aujourd'hui la vision simpliste des Homais, Bouvard et autres Pécuchet selon laquelle ce que nous appelons matiére serait la seule réalité stable, et que l'esprit serait, en quelque sorte, épiphénomène.  La science en marche, rejoint le point de vue des vieiller philosophies et des religions traditionnelles, pour lesquelles la matière est de l'esprit concentré et le cosmos une immense pensée intelligente.  Esprit, énergie, lumière, chaleur, matière seraient des formes diverses d'une seule et même réalité fondamentale.  Au commencement était le Verbe.

5 - Quel est le rôle d'Uri ?

Uri n'est pas seul à présenter l'effet Geller.  Etonnamt mais vrai.  En Angleterre, une douzaine de personnes ont été choisies parmi plusieurs centaines qui présentent, à la suite de l'apparition de Uri à la B.b.c., le même pouvoir de tordre le métal.  Elles sont actuellment testées en laboratoire par les physiciens britanniques.  Sous contrôle d'une commission présidée par David Bohm, John Hasted et John Taylor, trois de plus grands noms de la science anglaise.  Il est vraisemblable que depuis que l'homme vit sur la terre, il a toujours existé des Uri Geller.  Des phénomènes paranormaux se sont toujours produits parmi ceux que, dans son orgueil intellectuel, l'Occidental a baptisés hacirc;tivement sauvages et primitifs.  Les pouvoirs d'Uri ne sont peutêtre que peu de chose à côté de ceux de certains lamas tibétains, yogi hindous, initiés, Rose-Croix, sorciers africains ou guérisseurs brésilens.

L'importance du phénomène Uri se situe ailleurs : dans la conjonction entre un jeune homme qui n'est ni un mystique, ni un yogi, ni un spirituel et accepte de paraître devant les mass media d'une part ; et la volonté des états-majors anglo-saxon et soviétique de porter leur étude scientifique sur les phénomènes parapsychiques de l'autre.  Car si la télépathie existe, si certains hommes peuvent désintéger le métal, pourquoi ne pas imaginer que des sujets d'elite pourront un jour agir &a grave; distance sur des centrales d'energie et, pourquoi pas, des missiles atomiques ?

Mais les conséquences culturelles du phénomène Geller ne sont pas moins grandes.  dans les années à venir, Uri apparaîtra de plus en plus comme un signe de contradiction entre ceux qui croient et ceux qui ne croient pas en l'identité de l'esprit et de la matière.  Télécommandé ou non par des intelligences cosmiques, ou utilisant davantage de milliards de cellules cérébrales que l'homme de la rue ou le prix Nobel moyen, Uri contribuerait au déconditionnement de l'esprit occidental, tout entier tourné depuis la fin du Moyen Age vers la recherche de systèmes d'explication purement mécanistes de la Vie.  Dans le désarroi et le chaos où se traînent aujourd'hui les sociétés industrielles, Uri témoignerait par sa présence de l'existence d'une autre manière d'appréhender la réalité fondamentale.  Dans cette hypothèse, Uri serait un « mutant » annonciateur d'une nouvelle étape dans l'evolution de l'humanité.

Quoi qu'il en soit de ces hypothèses, j'ai immédiatment donné mon adhésion au Comité de recherches créé à l'initiative d'Albert Ducrocq.  Uri nous a promis d'accepter de se prêter à une étue approfondie lors d'un de ses prochains séjours à Paris.  Le comité a en tous les Français et Françaises chez lesquels des phénomènes paranormaux se sont produits à la radio ou à la télévision.  Nous leur demandons de participer à notre travail en nous envoyant leur témoignage degrave;s que la grève des postes sera terminée, et en portant cet article à la connaissance d'autres personnes concernées.  Prière d'envoyer les témoignages à mon nom personnel à l'adresse de ce journal avec le mention « Enquête Uri Geller ».

ROBERT BARRAT


This article contains copyrighted material that has not been specifically authorized by the copyright owner. It is being made available for the general purpose of criticism, comment, news reporting, teaching and/or research. I believe that use of this material is covered under the terms of "fair use". If you wish to use this copyrighted material for purposes other than that provided by law, you must obtain permission from the copyright owner.

Uri Geller - a bibliography - homepage